Quitter son job au bout de quelques mois peut faire peur. Comment partir en bons termes? Qu’allons-nous dire aux entretiens? Comment parler de cette expérience plus tard? Tant de questions qui nous passent par l’esprit et nous font stresser.

L’expérience de chacun est unique. On ne peut pas donner des conseils universels, et seule la personne peut elle-même décider si c’est une bonne idée ou non de quitter son job maintenant, au bout de quelques mois seulement. Par contre, je vais donner ici quelques pistes de réflexion qui pourront vous aider à faire le point et décider de la suite.

Comprendre les raisons

C’est évident, mais lorsque la situation ne nous convient pas, on a tendance à vouloir passer rapidement sur les raisons qui font que l’on l’a voit ainsi. On sature, on veut juste quitter le job le plus rapidement possible. Quelques mois peuvent déjà suffire à comprendre ce qui ne va pas, selon vous.

Pourquoi avez-vous envie de quitter ce job au bout de quelques mois?

  • Environnement de travail
  • Missions du poste vagues ou non conformes à ce qui était dit aux entretiens
  • Relation avec le manager ou les collègues
  • Décisions de l’entreprise en rupture avec vos valeurs personnelles
  • Épuisement professionnel
  • … etc.
  • Puis une dernière question afin de prendre du recul sur l’ensemble: à quel point les raisons, pour lesquelles je souhaite quitter ce job, sont-elles prioritaires pour moi par rapport à d’autres critères?

Comprendre les raisons vous sera très utile par la suite. Par exemple, pour pourvoir en parler plus aisément lors de vos prochains entretiens, mais aussi pour mieux vous connaitre. Et peut-être aussi vérifier s’il ne s’agit du syndrome de l’imposteur. Vous allez peut-être mettre le doigt sur un critère ou des critères qui sont vraiment importants pour vous et auxquels vous ferez plus attention par la suite.

Petit check avant de quitter son job au bout de quelques mois

  • Point sur la situation financière. Si je pars maintenant, combien de temps ai-je devant moi avant de trouver le nouveau job? Si je galère à trouver, quels jobs pourrais-je accepter en attendant? Comment pourrais-je diminuer mes dépenses en attendant de trouver le prochain job?
  • Marché de l’emploi. Est-ce que j’ai déjà quelques pistes? Quels sont les différents jobs que je pourrais envisager? Comment cette expérience pourra-t-elle m’aider pour la suite?

Comment quitter son job en bons termes au bout de quelques mois?

Ce sont vos raisons de départ. Tout d’abord, il faut avoir en tête que les raisons qui vous poussent à partir ne sont pas universelles. Nous avons tous des priorités différentes. Pour une autre personne, ce job pourrait coller à merveille, elle ne verra pas autant de points négatifs que vous. Ce ne sont donc pas des vérités absolues. Oui, beaucoup d’entre nous (surtout dans notre cercle de connaissances proches) partagent peut-être les mêmes critères. Par contre, ces critères n’ont pas les mêmes priorités, qui peuvent aussi changer tout au long de notre vie et nos expériences.

Expliquer vos raisons. Lorsque l’on prend du recul et on comprend mieux nos raisons, nous sommes plus à l’aise à en parler. Le départ est plus simple, si vous êtes encore en période d’essai. Mais même si ce n’est pas le cas, expliquer les raisons tranquillement permet de quitter le job en bons termes.

Si les raisons sont uniquement relationnelles, et vous n’avez pas envie de chercher à les résoudre et préférez donc partir, il est également nécessaire de travailler votre discours. Tout comme pour les autres raisons. Si vous vous connaissez bien, vous allez avoir plus de facilités à mettre les mots sur les problématiques rencontrées dans la communication avec telle ou telle personne. L’essentiel est de parler de la difficulté dans les échanges et la différence des points de vue dans le cadre du travail, et non pas de la personne elle-même. « Je travaille de cette façon … , car je vois les choses plutôt …, alors que … travaille différemment …. Nous avons donc des difficultés à nous comprendre et travailler efficacement. »

Apprendre à valoriser une expérience courte ou ne pas du tout en parler?

Quitter son job au bout de quelques mois n’est pas forcément négatif.

Pourquoi ne pas en parler? Si cette expérience ne donne pas de coup de boost à notre CV, on n’est pas obligé de l’indiquer. De même si vous ne pouvez pas expliquer de façon claire et sereine les raisons de votre départ. Un autre exemple. Si c’est une expérience très proche de ce que vous avez déjà fait dans le passé, elle peut ne pas être utile sur le CV et rajouter juste de la complexité.

Comment parler de cette expérience? Si l’on est à l’aise avec les raisons qui nous ont fait quitter ce job au bout de quelques mois et l’expérience s’inscrit parfaitement dans notre projet professionnel, il faut l’exploiter. Par exemple en mettant en valeur ce que vous avez appris de nouveau et comment vous allez pouvoir vous en servir à votre prochain job. Travailler sur votre storytelling pour inscrire cette expérience au mieux sur votre CV et lors des entretiens.


Pourquoi pensez-vous à quitter votre job? Qu’est-ce qui vous freine pour faire le pas?