Parler de ses qualités et défauts en entretien d’embauche

parler de ses qualités et défauts en entretien d'embauche transformer

Comment parler de ses qualités et défauts en entretien d’embauche? Comment parler de ses traits de personnalité? Mais aussi, comment transformer ses défauts en qualités? Ce n’est jamais simple, surtout si on ne sait pas du tout par quoi commencer. Dans cet article de blog, je vais partager mes 6 conseils clés pour réussir cette question sur les qualités et les défauts en entretien d’embauche. C’est parti!

En vidéo. J’ai également fait une vidéo sur le sujet.

Avant de commencer : c’est quoi une qualité ou un défaut?

Il n’est pas question ici de compétences, mais de traits de personnalité. Une compétence, dure ou douce, peut s’apprendre, mais un trait de personnalité ne s’apprend pas.

Il peut éventuellement vous aider à acquérir de nouvelles compétences plus vite. Mais dans tous les cas – un trait de personnalité, on l’a ou on l’a pas, ça ne peut pas s’apprendre. C’est important de garder ça en tête pour préparer ses entretiens.

Les qualités et les défauts sont d’abord des traits de personnalité. Parfois ces traits sont maitrisés, et parfois moins maitrisés. Parfois aussi un trait de personnalité peut paraître comme une qualité dans un contexte donné, et moins dans un autre. C’est pour cette raison qu’il est possible de transformer ses défauts en qualités (même si le terme n’est pas tout à fait exact, on le verra plu tard).

Conseil 1 : parler de ses vraies qualités et de ses vrais défauts en entretien d’embauche

Si vous faites juste un copier-coller d’un site web, d’une liste de qualités qui vous paraissent cools, cela ne va pas vous servir. Citer vos vrais qualités et vos vrais défauts en entretien d’embauche est donc le premier conseil que j’aimerais donner.

Connaitre ses qualités et ses défauts est une vraie force. Cela peut vous aider dans vos choix professionnels et à mieux gérer votre carrière.

Il y a plusieurs façons pour connaitre ses qualités et ses défauts. La plus simple est de demander à vos proches, ou à vos collègues. J’en ai parlé rapidement dans une des vidéos sur l’ikigai. Vous pouvez aussi utiliser des outils, comme le MBTI, ou encore le Quadrant d’Ofman. Vous pouvez aussi tout simplement prendre une liste de qualités et de défauts, et de regarder ce qui vous correspond, puis de vérifier avec vos proches, par exemple. 

Conseil 2 : Faire le lien entre ses traits de personnalité, ses compétences et les compétences du poste

Une fois que vous avez fait une liste de vos qualités et de vos défauts, vous pouvez maintenant regarder les liens, qui existent entre vos traits de personnalité, vos compétences ou/et les compétences du poste. Cet exercice va vous aider à préparer cette fameuse question sur les qualités et les défauts en entretien d’embauche.

Comment faire? Prenez d’un côté vos qualités et vos défauts, et de l’autre vos compétences et les compétences citées dans la description de l’offre. Posez vous ces questions:

  • Comment ces traits de personnalité m’ont aidé à acquérir ces compétences? 
  • Comment ces traits de personnalité vont m’aider à l’avenir?

Exemple. Imaginons que je cherche un poste de designer et que je suis une personne plutôt imaginative. On avait remarquer ce trait chez moi dès mon enfance. Ce trait de personnalité m’a aidé à développer ma créativité, qui est une compétence douce, et m’aidera à l’avenir à créer des designs innovants et originaux, qui sortent du lot. Le fait d’être imaginatif ou imaginative est clairement un trait de personnalité qui va être une force, si on postule à des postes de designer, où l’innovation est importante. Par contre, s’il s’agit de faire des designs plutôt classiques, qui n’ont pas besoin d’être trop innovants, alors dans ce cas là, il est plus intéressant de mettre en avant durant l’entretien une autre qualité.

Conseil 3 : Faire le lien entre ses traits de personnalité et la situation de l’entreprise, ou du secteur

En plus du lien avec les missions du poste, il pourrait être intéressant de faire le lien avec la situation actuelle de l’entreprise et celle du secteur. Par exemple, l’entreprise connait actuellement une grosse croissance, c’est le cas des start up, où les équipes peuvent grossir très rapidement. Ou encore, le secteur ou l’entreprise sont actuellement en pleine transformation. Ou encore, vous postulez à une création de poste.

Dans tous les cas, le contexte est important. Il y a deux cas de figures soit on connaît déjà le contexte (parfois il apparaît dans la description de l’offre), soit on ne le connait pas, et on le découvre au fur et à mesure de la candidature.

Plus vous allez connaitre le contexte, plus vous allez avoir de facilité à faire le lien entre votre personnalité, vos compétences et les missions du poste. Pour connaitre la situation dans laquelle se trouve l’entreprise et son secteur, il suffit tout simplement de s’y intéresser, et de faire des recherches en amont. Comme ça, vous pouvez, par exemple, découvrir que certaines qualités sont plus recherchées actuellement que d’autres.

Une autre astuce, plus difficile à réaliser, mais possible. Au tout début de l’entretien, on vous présentera l’entreprise et son contexte. Parfois, lorsqu’on arrive tout juste, on est un peu stressé, et on peut ne pas vraiment écouter cette partie. Certains peuvent aussi se dire que c’est juste du bla bla. En réalité, cette partie est très intéressante. Soyez très attentifs, repérez les points sur lesquels vos interlocuteurs ont souhaité insister. Ces points peuvent vous être utiles plus tard durant l’entretien, et notamment pour parler de vos qualités et de vos défauts.

Si cette question des qualités et des défauts arrive en entretien, pensez donc à mettre en avant les traits de personnalité, qui vont vous valoriser dans le contexte des missions du poste ou de l’entreprise.

Conseil 4 : parler de ses défauts en entretien d’embauche (comment les transformer en qualités?)

Parler de ses qualités en entretien d’embauche parait plus simple. On a tous tendance d’avoir peur de parler des traits de personnalité qui ne nous plaisent pas. Avec les défauts, les conseils précédents s’appliquent de la même manière: faire des liens avec les compétences et les missions du poste, faire des liens avec le contexte de l’entreprise ou du secteur. Mais il faut aussi ajouter un 3 ème élément: la maîtrise de ses défauts.

Si ce trait de personnalité est maitrisé, ou au moins reconnu par la personne, c’est une force. C’est la fameuse technique qu’on appelle « transformer ses défauts en qualités ». Mais ce n’est pas tout à fait exact, car les défauts. Les qualités sont des traits de personnalité, mais ces certains traits peuvent être en excès, et perdre leurs aspects positifs à la lumière d’une telle ou telle situation.

Je vais prendre un exemple: l’impatience. L’impatience est un trait de personnalité qui peut être nuisible. Par exemple, il peut créer des conflits. Et il peut aussi pousser la personne à agir parfois trop vite. Mais parfois, l’impatience peut aussi avoir du bon. Par exemple, elle peut aussi pousser la personne à chercher des voies plus rapides, qui lui permettent de réduire les délais. Pour certains secteurs ou missions, ce trait de personnalité sera un défaut, même s’il est maitrisé. Et pour d’autres, si ce trait de personnalité est maitrisé, ça sera un plus.

De quels défauts parler alors en entretien et surtout comment? Je vous conseille de parler de vos vrais traits de personnalité, et des traits de personnalité que vous avez appris plus au moins maitrisés, ou vous apprenez à maitriser. Tout le monde a des qualités et des défauts. La différence se fait sur comment on les gère, et les maitrise. Si on reprend notre exemple de tout à l’heure: l’impatience. 

Conseil 5 : Illustrer ses qualités et défauts en entretien d’embauche et les mettre en perspective

Vous avez probablement déjà entendu parler de la méthode STAR. Elle peut aider à mieux présenter ses qualités, ses défauts, mais aussi ses compétences.

STAR = Situation + Tâche + Action + Résultats 

Si vous avez besoin de parler de vous, vous pouvez utiliser cette méthode pour structurer votre propos et donner plus d’impact à votre présentation. Je trouve que c’est surtout une bonne méthode pour parler de ses compétences, mais moins de sa personnalité. C’est aussi un peu trop mécanique à mon goût. Mais elle peut vous donner quelques idées.

En plus, lorsque vous allez parler de votre personnalité, vous n’êtes pas obligés d’aller trop dans des détails. C’est bien d’avoir en tête un ou deux exemples de situations. Mais ce qui est le plus important, c’est d’avoir fait des lien entre votre personnalité, votre parcours, les missions du poste, et le contexte de l’entreprise.

  • Qu’est-ce ce trait de personnalité vous a permis de faire?
  • En quoi il va vous aider par la suite?

Parfois, vous pouvez avoir du mal à mettre un mot précis sur votre trait de personnalité. Et ce n’est pas grave du tout. Pour parler de ses qualités et de ses défauts en entretien d’embauche, vous pouvez tout simplement vous décrire.

Conseil 6 : Rebondir à la question des qualités et des défauts en entretien

L’entretien d’embauche est un échange. Les RH et le manager ont besoin de vous connaitre et connaitre votre personnalité, pour savoir si ça va matcher. Mais vous aussi, vous avez besoin de les connaitre mieux.

Vous pouvez donc utiliser la question sur les qualités et les défauts, et la reposer à vos interlocuteurs. C’est ainsi que l’échange s’installe, mais aussi c’est comme ça,que vous allez en savoir plus sur l’entreprise, les personnes avec lesquelles vous allez travailler, et le contexte.

Par exemple, vous pouvez aussi demander ce qui caractérise le plus l’entreprise ou l’équipe. Quelque part les entreprises ont aussi leurs traits de personnalité. Et les équipes n’ont pas toutes les mêmes caractéristiques. Si vous êtes à l’aise, vous pouvez aussi demander comment ils vous voient au sein de l’entreprise? Si les traits de personnalité que vous venez de décrire leur parlent? Et comment ils pourraient créer une synergie au sein de l’équipe, ou en relation avec d’autres personnes de l’entreprise?

N’ayez pas peur de poser des questions, mais expliquez pourquoi vous les poser: vous souhaitez en savoir plus sur l’ambiance, ou encore sur le style de management. Cela montre non seulement votre intérêt, mais ça vous donne, à vous aussi, des informations pour faire votre choix.


Parler de ses qualités et défauts en entretien d’embauche, ce n’est pas toujours simple. Pareil, pour transformer ses défauts en qualités. Mais j’espère qu’avec ces 6 conseils vous allez réussir à vous valoriser durant les entretiens, et allez pouvoir choisir ce qui vous correspond le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin: