Soft skills dans un CV: comment les présenter pour se valoriser?

présenter les soft skills dans un CV

Comment présenter les soft skills dans un CV? Les soft skills, ou les compétences professionnelles non “techniques”, sont à la modèle depuis quelques années. Mais comment les reconnaitre, et comment les mettre en avant sur un CV?

De quoi parle-t-on au juste?

Soft skills VS Qualités. Je trouve que l’on confond souvent les soft skills et les qualités. Une qualité ne s’apprend pas et ne s’acquiert pas, alors que c’est tout l’inverse pour une compétence. Les soft skills sont des compétences que l’on apprend et accumule au fur et à mesure de nos expériences. Présenter les soft skills est un élément clés du CV. Par contre, connaitre ses qualités est également très utile afin de trouver un job qui nous correspond, mais aussi dans notre quotidien.

Soft skills VS Hard skills. On peut dire que les hard skills se rapportent au savoir et au savoir-faire, alors que les soft skills font référence au savoir-être. Par exemple, maîtriser un logiciel, connaitre les règles de comptabilité générale ou connaitre le droit du travail sont des hard skills. Alors que s’exprimer à l’oral avec aisance ou savoir travailler en équipe sont des exemples de soft skills.

Comment présenter les soft skills dans un CV?

Les plus recherchées en France. D’après Forbes.fr, voici les 3 soft skills qui ont été le plus souvent retrouvées dans les offres d’emploi:

  • rigueur;
  • esprit d’équipe;
  • autonomie.

1. Ne pas tomber dans le piège du copier-coller.

Présenter les soft skills dans un CV en mode copier-coller? Deux copier-coller possibles: soit mettre en avant les 3 compétences “douces” citées plus haut, soit copier celles de l’offre de l’emploi à la quelle vous postulez. La deuxième solution est un peu plus “intelligente”, mais elle fonctionne sur le long terme uniquement si vous possédez réellement ces compétences.

Mauvaise idée. L’idéal pour vous est de connaitre ses compétences et mettre en avant celles qui sont les plus pertinentes pour les missions du poste. Cette démarche permet non seulement d’avancer dans votre carrière, mais aussi de vous épanouir davantage. Exercer ses compétences, et donc utiliser ce dans quoi on est bon, est l’un des points clés d’épanouissement professionnel.

2. Présenter ses soft skills sur son CV à travers les expériences.

Ce que j’appelle apporter du contexte. J’aborde également ce sujet ici: Comment présenter ses compétences professionnelles?

Les compétences “douces” sont plus difficiles à évaluer que les compétences “dures”. Afin de lister les soft skills dans un CV, vous pouvez:

  1. soit les citer directement, “de façon brute”;
  2. soit les donner à travers le contexte de vos expériences;
  3. ou bien les deux.

Conseils. La deuxième solution est moins directe, mais elle a beaucoup d’avantages. En donnant du contexte à vos expériences, vous allez montrer à travers cette description les compétences que vous avez pu apprendre et utiliser. Je donne plus de conseils ici: Comment présenter son expérience professionnelle.

À éviter. Je trouve que l’utilisation de l’infographie dans un CV va souvent trop loin, et n’apporte pas de clarté, sauf si c’est votre métier. Les graphiques, les points ou les camemberts complexifient la lecture du CV, et peuvent même vous desservir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin: