Savoir décrire ses compétences professionnelles, faire l’inventaire et les rédiger sur un CV est essentiel pour mieux se positionner face au recruteur. Comme vous, j’étais face à cette problématique plein de fois. Au fur et à mesure, j’ai appris à mieux le gérer.

Dans cet article, je vais partager 3 conseils qui vous aideront à faire l’inventaire de vos compétences professionnelles et les rédiger sur un CV.

Définir le « pour qui »

Lorsqu’on est en recherche d’emploi, on a tendance à paniquer. On a envie que tout avance vite. On commence alors à oublier le « pour quoi » et aussi,(et surtout) le « pour qui ».

Qui est votre recruteur? Pensez à celui ou celle qui va recevoir votre candidature. Est-ce que ce sera les RH ou directement le gérant de l’entreprise? Quelle est la culture d’entreprise? Est-ce une start-up ou une entreprise du CAC 40? Rien qu’en regardant le site de l’entreprise, il est possible de comprendre les grandes lignes de leurs « style ».

Environnement de travail. En comprenant mieux vos futurs interlocuteurs, vous allez mieux savoir ce qui vous correspond mieux ou non. Il ne s’agit donc pas ici d’adapter à la lettre votre discours, et se retrouver au final là on n’avait pas envie d’y aller. Ici, il est question de connaitre l’entreprise et son environnement pour savoir si ça match, mais aussi comprendre quelles sont les attentes.

Exemple. Dans le monde des start-up, on utilise aujourd’hui plutôt le mot « Tech ». En vrai, dans certains cas, il correspond à l’ancien et un peu démodé « Informatique ». Le sens est le même, mais le vocabulaire est différent. Sur le site de WTTJ, il est possible de voir la moyenne d’âge des salariés: très bonne idée!

  • Mon conseil N1 pour décrire ses compétences professionnelles: définir quel est votre interlocuteur, comprendre son environnement de travail, et si vous souhaitez en faire partie, utilisez le vocabulaire et le style adaptés.

Décrire ses compétences professionnelles en lien avec les missions

C’est évident. Néanmoins, au bout d’un certain temps, soit par la flemme, soit par lassitude à force de postuler, on oublie cet élément absolument essentiel. Lorsque l’on postule, il faut toujours avoir en tête les missions du poste souhaité et faire l’inventaire de ses compétences en fonction. C’est ainsi que nous allons pouvoir valoriser notre parcours et rédiger les compétences clés sur un CV en adéquation avec le poste.

  • Quelles sont les compétences professionnelles attendues?
  • Si je les ai, facile! Il suffit d’utiliser les mots clés de l’offre d’emploi. L’originalité ne paie pas dans ce cas là. Aidez le recruteur à repérer plus facilement ce qui pourrait l’intéresser.
  • Si je ne les ai pas: c’est plus difficile, mais possible! Trouvez alors quelles autres compétences pourront les remplacer ou du moins pourront vous aider lors de la prise du poste. Trouvez des exemples d’expériences qui ont fait appel aux mêmes compétences ou compétences proches. Parlez de votre personnalité et de vos qualités qui vous aideront à obtenir de nouvelles compétences. Pareil, reprenez le style et le vocabulaire connus par le recruteur.

Exemple. J’ai 5 ans d’expérience aux achats des ingrédients, mais je souhaite travailler comme acheteur packaging. Je n’y connais pas grand-chose. Par contre, j’ai déjà participé aux projets qui étaient en lien avec le packaging. Je peux déjà miser sur cette expérience et la mettre en avant pour contrebalancer.

  • Mon conseil N2 pour décrire ses compétences professionnelles: utiliser les mots clés de l’offre pour faciliter la tâche du recruteur. Soyons gentils avec eux, ils seront peut-être nos futurs collègues! 🙂

Valoriser ses compétences professionnelles

Les deux conseils au-dessus sont caducs, si vous ne savez pas comment valoriser vos compétences. C’est un vrai travail qu’il faut faire avant de postuler. Il pourra vous aider au début, mais aussi par la suite.

  • Qu’est-ce que j’ai appris durant les précédentes expériences? Qu’est-ce que j’ai pu tirer de nouveau?
  • Pouvez-vous donner des chiffres?
  • De quoi êtes-vous particulièrement fière/fier?
  • Quels exemples illustrent le mieux vos compétences professionnelles?

Exemple à éviter. Vous avez eu deux jobs avec le même intitulé de poste, mais dans les entreprises différentes. Essayez de mieux valoriser chacune de cette expérience. Mettez en avant des aspects différents de chacune des expériences, évitez la répétition.

Bon à savoir. Il nous arrive de considérer certaines choses comme des acquis évidents. On a alors tendance à les mettre de côté. Comment le tester? Si l’on pense une compétence trop basique, mais on la voit bien dans l’offre, il peut être intéressant d’en parler.

  • Conseil N3 pour décrire ses compétences professionnelles: maximiser la valeur ajoutée de toutes ses expériences en utilisant des exemples concrets ou des chiffres.

Comment décrire ses compétences professionnelles: CV, entretiens.

Les lettres de motivation sont de moins en moins à la mode, qui se remplacent petit à petit par les mails. Néanmoins, si vous postulez dans une entreprise plutôt conventionnelle, ou via la plateforme de recrutement de l’entreprise, on vous suggèrera d’envoyer une lettre de motivation. Par ailleurs, il se peut que le recruteur utilise la lettre, s’il hésite entre plusieurs candidats pour les entretiens. Si le sujet vous intéresse, je parle d’un de mes techniques principales pour rédiger une lettre de motivation dans cet article:

Parlons du CV et des entretiens!

Dans son CV

J’entends beaucoup parler de la mort prochaine du CV. Pour l’instant, ce n’est pas encore le cas. Par ailleurs, les nouvelles plateformes qui remplacent le Word ou le Pdf demandent le même contenu que le CV classique. Le CV tel qu’il est pourrait alors disparaitre, mais le contenu restera.

Conseils pour rédiger ses compétences professionnelles sur un CV:

  • Les compétences clés doivent être appuyées par des exemples, des chiffres ou tout simplement par l’expérience, si elle est considérable.
  • Les compétences doivent montrer l’environnement dans lequel vous savez travailler et souhaiteriez travailler. Par exemple, si vous appréciez travailler dans un environnement qui change, vous pouvez le dire à travers vos compétences (gestion de l’imprévu).
  • Nous ne sommes pas des surhommes. Il est nécessaire de ne pas s’emballer et de citer les compétences clés qui vous déterminent le mieux, et bingo, correspondent aux besoins du poste! 🙂
  • Lisez les articles Faire un CV efficace et Lettre de motivation en 3 paragraphes

Concrètement. Vous pouvez ajouter les principales compétences à la fin de chaque expérience ou bien les mettre en avant dans l’en-tête du CV. Bien rédiger ses compétences professionnelles sur un CV est un vrai facteur clé de réussite pour la première étape.

Compétences attendues. Le Pôle Emploi a publié les attentes des entreprises, tous secteurs confondus, sur les compétences des candidats. Les 3 compétences les plus attendues étaient: capacité à s’organiser (prioriser les tâches), capacité d’adaptation, autonomie. Cependant, attention: selon les secteurs, les attentes changent. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien du pôle emploi.

Lors des entretiens

L’entretien est toute une autre étape. L’approche n’est pas la même selon qui est en face de vous. Si vous avez un entretien avec votre futur manager ou les RHs, vous n’allez pas avoir les mêmes questions.

Conseils pour décrire ses compétences professionnelles lors des entretiens:

  • Préparer plusieurs exemples. Chaque exemple devrait illustrer au moins une compétence en action.
  • Identifier en avance les compétences qui vous manquent. Trouvez des arguments qui pourront renforcer votre discours (par exemple, votre motivation ou votre capacité à apprendre vite).
  • La plupart du temps, le recruteur se présente d’abord: présente le poste et ses missions et l’entreprise. Noter les éléments clés cités peut vous servir durant l’entretien. Comment? Par exemple, en utilisant les bons exemples, qui éclairent exactement les éléments intéressants pour le recruteur.
  • Lisez l’article Parler de ses qualités et défauts en entretien.

Se préparer. Pour moi, les exemples sont vraiment très utiles. Préparez les en avance devant un miroir afin de mieux maitriser le discours, être concis tout en appuyant sur l’essentiel.

Mon expérience

Afin de réussir ma reconversion professionnelle, j’ai commencé par faire l’inventaire de mes compétences professionnelles en lien avec les postes que je visais. Dans mon exemple, j’avais mis en avant ma connaissance des métiers de la logistique, afin de mettre les chances de mon côté.

Au-delà des compétences que l’on appelle les hard skills, il y également les soft skills. Il ne faut donc pas les oublier, car elles font partie intégrante de notre candidature. Connaitre les principaux traits de sa personnalité permet d’identifier les soft skills pour lesquelles on aura plus de facilité. Par exemple, un introverti a des points forts différents d’un extraverti. Cela ne l’empêchera pas de faire les mêmes métiers, mais chacun pourra utiliser les préférences naturelles différentes.

Après un travail sur soi, mais aussi avec l’aide de plusieurs outils comme, par exemple, le MBTI, j’arrive beaucoup mieux à me situer et comprendre davantage les autres. Je vous conseille donc vivement de ne pas mettre de côté tout ce qui est lié à votre personnalité.


Décrire ses compétences professionnelles est un exercice à part entière qui demande un travail à ne pas négliger. Cependant, une fois fait, c’est génial, car on est plus confiant et sûr de nous, prêt à défendre notre candidature.

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir les dernières publications. À bientôt!