Réussir sa reconversion professionnelle: je l’ai fait et c’est génial! Beaucoup le souhaitent: 64% de Français se posent cette question (source: sondage du groupe AEF en 2017). Mais, par quoi commencer? Et que faire pour que la reconversion fonctionne? 

Je suis passée de la Supply Chain aux Ressources Humaines! J’espère que mon partage d’expérience, les différentes étapes par lesquelles je suis passée et quelques conseils clés qui pourront vous aider à réussir votre reconversion professionnelle. 

Quelles sont les questions à se poser en amont pour réussir sa reconversion professionnelle? 

Pour moi, il y a trois grands axes à ne pas négliger: 

  • la question du sens
  • la question financière
  • L’aspect relationnel 

Sens: pourquoi ai-je envie de faire une reconversion professionnelle ?

Le pourquoi est important à établir. Ce « pourquoi », s’il est bien défini, il nous permettra de valider nos choix et ainsi nous donner confiance en nous. 

Une reconversion pour fuir ou pour avoir du sens?

Si je suis malheureux ou malheureuse à mon travail, ce n’est pas une raison suffisante pour se lancer. En effet, il est davantage nécessaire de saisir les raisons pour lesquelles je ne suis pas bien à mon travail.

  • Questions à se poser. Est-ce que c’est le fonctionnement de l’entreprise, l’environnement et l’ambiance de travail, ou alors la relation avec mes responsables qui me poussent à faire une reconvention professionnelle? Fuir la situation actuelle pour un renouveau n’est pas suffisant.

C’est mon truc. Par contre, si vous sentez que c’est plus par une énergie positive qui vous pousse à changer, allez-y! Foncez! Si je sens que ce métier est plus fait pour moi, répond à mes intérêts et valorise mes points forts, alors oui, ça vaut le coup de creuser la question. Pour réussir cet aspect de sa reconversion professionnelle, le concept de l’ikigaï peut être vraiment très utile: Trouver son équilibre avec ikigaï.

Finance: quelles sont mes attentes et quels sont mes réels besoins? 

Une reconversion professionnelle peut faire mal à votre portefeuille. Vous allez avoir besoin de reprendre des études ou, dans tous les cas, vous allez avoir besoin de temps. Le temps, c’est toujours de l’argent. Il y a quelques dispositifs qui peuvent vous aider, certes, mais ils ne suffiront pas. Il faut prendre la question financière au sérieux, et prévoir. 

Tout est question de priorité.

Tout dépend de ce que vous souhaitez faire, mais si vous vous apprêtez à un grand changement, vous allez devoir prévoir davantage et évaluer quelles sont vos priorités. 

  • Questions à poser. À quel point le salaire est-il important pour vous et votre situation actuelle? Comment valorisez-vous l’argent? Votre activité, le temps passé en famille, votre passion: comment souhaitez-vous combiner tout ça? Posez-vous la question de vos priorités. Quelles sont vos limites? De quelle somme avez-vous besoin pour vivre suffisamment bien? 

Mon expérience. Lors de ma reconversion professionnelle, je n’avais pas perdu en salaire. C’est donc vraiment top! Par contre, je sais que ce n’est pas toujours le cas. L’impact financier peut être un grand frein. Pour ma part, j’étais prête à perdre en salaire, mais faire la reconversion. Je pense sincèrement que lorsqu’on aime ce qu’on fait et qu’on est bons là-dedans, on a plus de chances à réussir.

Relations: comment ma reconversion professionnelle va-t-elle basculer mon entourage?

Notre entourage joue un rôle très important dans notre vie, mais aussi nos choix. Il ne faut pas négliger cet aspect. Il y a le côté financier qui peut peser aussi ici, mais surtout il y a la partie relationnelle. 

Réactions des autres.

Annoncer une reconversion professionnelle peut être plus au moins difficile. Par ailleurs, telle ou telle réaction peut influencer par la suite vos choix. Quelques questions sont alors à se poser en amont.

  • Questions à se poser. Serai-je soutenu(e) par ma famille et mes amis? En général, sont-ils enthousiastes ou plutôt protecteurs? Préparez-vous à leurs réactions et au poids que cela pourrait avoir sur vous. Il se peut qu’elles ne soient pas exactement que vous les imaginiez. L’essentiel est de voir à quel type de conseils s’attendre. 

Évolution des relations sur le long terme.

Certaines reconventions professionnelles peuvent aller même jusqu’à la redéfinition de votre cercle d’amitié. Si le tournant que vous souhaitez prendre est surprenant, il est possible que vous ne soyez pas aussi à l’aise dans vos relations. Vos échanges avec les personnes peuvent changer, c’est normal: vous avez de nouveaux intérêts, de nouvelles rencontres, un nouvel environnement. 

  • Questions à se poser. Ma reconvention professionnelle peut-elle impactée mon cercle relationnel? Si oui, à quel point? Que va-t-il changer? Suis-je prêt(e) à accepter ce changement? Si non, cette raison est-elle valable pour abandonner mon idée? 

Maintenant que nous nous sommes posés quelques questions importantes (sens, finance, relations), voici les conseils clés sont, selon moi, pertinents. 

Conseils pour réussir sa reconversion professionnelle

Voici mes 3 grands conseils.

Se renseigner, voir du concret

Il arrive que nous avons une certaine vision des choses et, une fois devant nous, elles nous paraissent sous un angle tout à fait différent! Nos représentations sont constituées de plein de choses, connues, conscientes et inconscientes. Par exemple, je peux croire que les postes de marketing sont cools, parce que mon amie Julie bosse comme chape de produit et elle est toujours épanouie dans son job. 

Je vous conseille donc de valider votre reconversion professionnelle sur le terrain. Ce n’est pas toujours possible, mais c’est idéal. Sinon, au moins aller poser des questions aux personnes qui exercent ce métier.

  • Qu’en pensent-elles? À quoi ressemblent leurs journées? Ou encore, lire des témoignages. Un seul exemple ne suffit pas, essayez d’en trouver plusieurs. Cela demande du boulot, mais c’est hyper important.

Mon expérience. J’ai repensé à mes anciens RH et ce qu’ils faisaient. J’ai aussi regardé beaucoup de profils LinkedIn qui avaient réussi à réaliser la même reconversion que moi, afin d’identifier les parcours qui fonctionnent. En parallèle, j’ai lu des descriptifs de poste et regardé des vidéos de présentations. Ainsi, j’avais découvert les différents métiers RH et je savais ceux qui me correspondaient le plus. Ce qui m’a manqué, c’est de discuter davantage avec des RH en poste. Je pense que cela m’aurait beaucoup aidé afin de comprendre le métier (même s’il est différent d’une entreprise à l’autre) et de mieux réussir ma reconversion professionnelle.

Utiliser ses compétences et soft skills pour réussir sa reconversion professionnelle

Recyclage. Ne mettez pas vos compétences et tout ce que vous avez fait auparavant à la poubelle. Surtout pas! Même si le métier que vous souhaitez exercer est différent, je vous assure il y a toujours, mais vraiment toujours, des liens possibles avec votre métier actuel.

Valoriser vos forces. Penchez-vous sur vos forces, ne les dénigrez pas. Utilisez-les au mieux pour vous valoriser et les mettre en avant lors de votre reconversion professionnelle. Dans l’atelier individuel Construire son storytelling, j’accompagne les personnes qui souhaitent se reconvertir. On voit ensemble tous les éléments qui vous aideront à créer un message authentique et convaincant.

Mon expérience. J’ai recyclé une partie de mon expérience: j’étais responsable responsable du périmètre lié à la logistique. Je travaillais donc dans un environnement que je connaissais bien. Pour le recruteur, c’est un plus, car il sait qu’il va gagner du temps.

Appuyer sa motivation avec des faits

Qu’on le veuille ou non, mais le monde fonctionne ainsi. Il faut montrer sa motivation. C’est d’autant plus vrai pour réussir sa reconversion professionnelle.

Démarche validée. Si votre motivation est accompagnée d’actions, vous augmentez vos chances de succès. Une certification? Un stage?

  • Qu’est-ce qui pourrait appuyer votre motivation?

Mon expérience. Deux ans avant ma reconversion professionnelle en RH, je me suis inscrite en licence de Psychologie au SED (enseignement à distance). Je ne savais alors pas à l’époque comment cette décision allait m’aider par la suite. Ma future manager me l’a dit plus tard: c’était cette ligne de CV qui leur avait donné envie de me voir en entretien.

Accepter d’avoir d’éventuelles pertes lors de sa reconversion professionnelle

Ce n’est pas le cas pour tous, mais pour certains c’est très vrai. Si vous changez de voie, analysez le marché de l’emploi, précisément sur ce métier.

  • Par exemple, y a-t-il beaucoup de candidats et peu d’offres ou l’inverse? Comment pouvez-vous vous démarquer?

Mon expérience. Pour pouvoir réussir ma reconversion professionnelle, j’ai déménagé dans une région où nous n’avions ni amis ni famille. Je pense sincèrement que je n’aurais eu que très peu de chances de réussir ma reconversion en région parisienne, où la concurrence était plus rude.

Réussir sa reconversion professionnelle: en résumé

  • On est sûrs de ce qu’on a envie de faire. On peut s’inspirer des autres, mais on sait que chacun a sa propre voie et son propre chemin pour y parvenir.
  • Nous nous sommes posé les bonnes questions avant de valider notre démarche.
  • Nous avons identifié le parcours qui allait nous amener vers notre reconversion professionnelle.
  • Notre motivation est appuyée par des faits.
  • Nos expériences passées sont valorisées sous un nouvel angle, utile pour notre nouveau métier.

Je vais écrire davantage sur ce sujet. Aujourd’hui, nous n’allons plus avoir un métier toute notre vie. Tout évolue très vite. La capacité à se réinventer sera alors au coeur de nos problématiques futures et l’ikigaï – notre objectif. Abonnez-vous à mon blog, si ces sujets vous intéressent!